Non classé

Merci à vous, merci

Merci à vous, merci, vous avez tout gagné.

Vous nous offrez le pire sur un plateau d’argent.

Vous aviez les moyens de nous faire triompher.

Merci à vous merci, nous attendrons cinq ans…

  merci  

Assis sur le trottoir, tenaillés par la faim,

Ils n’espèrent plus rien, sous le froid et le vent,

Qu’un peu de réconfort, en attendant la fin.

Assis sur le trottoir, ils mendieront cinq ans.

a

Aux portes de la France, le long de nos frontières,

Ils fuient le feu du ciel, la mort qui les attend,

Ils voulaient vivre mieux, n’ont plus que la misère.

Aux portes de la France, ils survivront cinq ans.

a

Blessé, brisé, meurtri, il a perdu espoir.

Un gardien de la paix l’a battu jusqu’au sang.

Agressé, molesté, son crime est d’être noir.

Blessé, brisé, meurtri, il souffrira cinq ans.

a

Ils naîtront par milliers, pour mieux s’empoisonner.

Entre les pesticides, les pots d’échappement.

Contre le nucléaire, ils ne pourront lutter.

Ils naîtront par milliers, mais vivront-ils cinq ans ?

a

Merci à vous merci, vous nous laissez le choix

Entre deux avenirs, la haine ou bien l’argent.

Et la Peste n’est pas remède au Choléra.

Merci à vous, merci, nous attendrons cinq ans.

Mots-clefs :, , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , ,

Pas encore de commentaire.

Ajouter votre réponse

Insoumis66circo4 |
45usa |
Leblogpolitique |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Pôle Radical et Ecologiste
| Le Député fictif
| Aurélien Motte 2017